Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Le catalogue Universal bientôt disponible au téléchargement chez Neuf

24 Août 2007, 09:16am

Publié par Vinciane Baudoux

Logo Neuf Telecom
Nouvelle péripétie dans l’univers fort agité de la distribution de musique via Internet : à partir du 1er septembre 2007, le fournisseur d’accès Internet français Neuf proposera à ses nouveaux abonnés une offre musicale incluse dans son offre Neuf Box 100 % « triple play » (téléphonie, accès Internet haut débit et télévision par Internet).
Les nouveaux clients Internet de Neuf - le système, hélas, n’est pas rétroactif - auront désormais accès au catalogue musical d’Universal Music.
Logo Universal Music
Deux formules différentes sont disponibles : avec la première, baptisée du doux nom de Neuf Music Initial, incluse dans l’abonnement Internet, les abonnés choisiront une catégorie précise du catalogue Universal - variété française, pop, rock, disco/funk, world, électro/dance, rap/Rn'B, jazz/blues ou classique -, dans laquelle ils pourront télécharger autant de titres qu’ils le souhaitent.
Avec la seconde formule, Neuf Music Optimal, pour laquelle il faudra payer un supplément de 4,99 € par mois, c’est au catalogue entier de la major que l’internaute aura accès ! Il aura ainsi à portée de souris quelque 150.000 titres musicaux et plus de 3.000 clips vidéo.

Mais chaque médaille a son revers, celui de l’offre apparemment plus qu’alléchante de Neuf étant constitué, d’une part, par les DRM (« Digital Rights Management », gestion numérique des droits) de Windows dont seront affublés les titres Universal téléchargeables via Neuf - ce qui interdit de facto aux machines tournant sous Mac OS (et Unix), et donc à l’iPod, d’avoir accès au système - et de l’autre, par le fait qu’une fois son abonnement périmé, l’internaute n’aura plus accès aux fichiers musicaux téléchargés ! En effet, une fois par mois, il sera tenu de se connecter à Internet pour que le système vérifie que son abonnement est toujours valide, faute de quoi les fichiers musicaux téléchargés seront désactivés. On a déjà vu des procédés plus conviviaux…

Rappelons qu’aux USA, l’ensemble du catalogue Universal est déjà disponible au téléchargement chez plusieurs grands distributeurs, certes moyennant paiement au titre, mais débarrassé du système de protection anticopie DRM (voir notre article à ce sujet).

Ceci, de fait, ressemble fort à une tentative de Neuf de fidéliser sa clientèle dans le cadre de la guerre sans merci que se livrent les FAI pour s’octroyer des parts de marché. En effet, une fois son fournisseur Internet choisi, l’internaute en changera rarement ; il est donc vital pour les opérateurs d’attirer la clientèle émergente, principalement constituée de jeunes adultes. Il est clair que ce type de public sera particulièrement alléché à l’idée de pouvoir télécharger de la musique (quasi) gratuitement et à l’envi !

Cette offre de Neuf va obliger les autres FAI à riposter. Ainsi, Orange (le FAI de France Telecom) étudie en ce moment le lancement d’une offre de téléchargement de musique illimitée du même type d’ici au 1er semestre 2008. Surenchère oblige, l’opérateur historique est en pourparlers avec l'ensemble des maisons de disques, afin de proposer une offre plus large que celle de Neuf, avec la possibilité pour les abonnés de télécharger de la musique non seulement à partir d'Internet, mais aussi depuis leurs téléphones portables.

Chez Free et chez Alice, aucune offre musicale n’est actuellement à l’ordre du jour, mais les FAI français se tenant au coude à coude dans un mouchoir de poche, ils seront tous amenés tôt ou tard à s’aligner sur une offre comparable à celle de Neuf.

Logo DeezerNotons tout de même l’adresse avec laquelle Free tente de retomber sur ses pattes : à la suite de l’annonce par Deezer (ex Blogmusik) le 22 août dernier de la réouverture de ce site légal d’écoute de musique en ligne (« streaming » ; lire ici le communiqué de presse de Deezer à ce sujet), l’opérateur Internet ramène la couverture à lui en plaçant sur son propre site un lien vers celui de Deezer, et en laissant entendre que cette offre - en fait gratuite et accessible depuis toutes les connexions Internet de tous les opérateurs - fait partie intégrante de son offre Internet ! On aura vraiment tout vu…

Vinciane Baudoux

Commenter cet article