Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

8e Nuit Bleue du 11 au 12 juillet 2009 à Arc-et-Senans

15 Juin 2009, 15:44pm

Publié par Vinciane Baudoux

Logo Elektrophonie
Affiche Nuit Bleue 2009Festival à la croisée des explorations sonores et visuelles, la Nuit Bleue 2009 d’Elektrophonie présente sur une nuit entière (du samedi 11 juillet à 21 h au dimanche 12 juillet à 7 h) des concerts acousmatiques et électroniques, ainsi que des installations sonores et lumineuses.

Rassemblant des musiciens souvent qualifiés d’architectes sonores et des artistes « sculpteurs de lumière » au cœur de la Cité Idéale de l’architecte Claude Nicolas Ledoux (Saline Royale d’Arc-et-Senans, Franche-Comté, France), la Nuit Bleue vous invite à flâner à l’intersection des ondes sonores et lumineuses au cours d’un insolite « Voyage en Utopie sonore » auquel vous convie cette 8e édition.
 
Extraits du programme :

CONCERTS

- Nuit acousmatique :

La « Nuit Acousmatique » propose les musiques d’une trentaine de compositeurs sélectionnés dans le cadre d’un appel d’œuvres international.
Formant un continuum sonore de 10 h, ces pièces récentes s’échelonnant de 1991 à 2009 seront interprétées sur un acousmonium de 90 haut-parleurs (photo ci-dessous : l'acousmonium de la Nuit bleue 2008 - photo (c) Nicolas Waltefaugle) disposés dans un espace de 1.900 m2 par Sébastien Chatron, Jonathan Prager et Christophe Ruetsch .
Parmi la trentaine d’ouvres programmées, vous entendrez ou réentendrez notamment Premières traces du Choucas de Francis Dhomont (2006 - France), Voix de l’aurore d’Ingrid Drese (2007 - Belgique), L’Escalier des aveugles de Luc Ferrari (1991 - France), Si l’oiseau par hasard de Christine Groult (1998 - France), et Kotmun (A Gate of Flowers) de Suk-Jun Kim (2005 - Corée du Sud).
Nuit Bleue 2008 - l'acousmonium - photo (c) Nicolas Waltefaugle
- Cinéma pour l’oreille :

Le « Cinéma pour l’oreille » invite à une écoute plus intime que la « Nuit Acousmatique » : ici, vous retrouverez une programmation d’œuvres acousmatiques multipistes composées spécialement pour de petites formations de 4 à 8 haut-parleurs, que vous écouterez  confortablement allongé dans le noir, sur un transat.
Reprenant le cycle éponyme présenté entre novembre 2008 et mars 2009 au FJT « Les Oiseaux » à Besançon, dont les concerts ont été annoncés dans ces colonnes, « Cinéma pour l’oreille » dresse le portrait musical des compositeurs acousmatiques Patrick Ascione, Vincent Laubeuf, Mario Mary, Bérangère Maximin et Jacky Mérit, avec quelques pièces d’autres compositeurs pour compléter la nuit.

- City Sonics mix - Paradise Now - DJ set :

En mai 2005, à la demande de l’émission « Atelier de création radiophonique », diffusée sur France Culture, Paradise Now a réalisé deux mixes à partir de sources sonores diverses (paysages sonores, pièces radiophoniques, environnements et traitements électroniques, …) extraites des œuvres présentées au sein du festival des arts sonores « City Sonics » lancé en 2003 par Transcultures et la Ville de Mons (Belgique). Aucun traitement nouveau n’a été ajouté à ces matériaux sonores, qui s’enchaînent comme un DJ-set.

- Bass Culture - Programmation radiophonique :

L’émission « Bass Culture » est diffusée le mardi de 19 h à 21 h sur les ondes de Radio Campus Besançon et sur Radiobing, sur le Web. Au programme de cette Nuit Bleue, dix heures de « perles » ambient, minimal, dub, electro et autre…

INSTALLATIONS

- Oeutopie - Fred Bühl - Installation sonore :

L’entrée de la Saline Royale devient, le temps du festival, l’improbable laboratoire de recherche du berceau d’une « oeutopie ». Dans cette installation, vous découvrirez des transducteurs ovovivipares, cocons de chrysalides vibratoires et autres ovocytes acoustiques…

- Antihelion Source - Brice Jeannin - Installation sonore :

Au mois de janvier survient une pluie de météorites que l’on peut observer, mais aussi écouter, si l’on dispose du matériel adéquat permettant de transformer les ondes radio émises par les météorites en ondes sonores. Dans cette installation, quelques sons percussifs ont été substitués à certains des sons d’origine, pour indiquer le passage des météorites.

- Monster happy tapes - Colin Ponthot (Impala Utopia) - Installation sonore :

Monster happy tapes ravira ceux d’entre vous qui, en secret, conservent jalousement leur collection de musicassettes dans un coin de leur cave. Un amas de bandes magnétiques audio est suspendu au plafond. Deux câbles munis d’une tête de lecture permettent d’en extraire des moments sonores…
Cette bonne vieille musicassette des années ’70 renaît donc aujourd’hui sous la forme d’une masse imposante aux allures organiques, et revit à l’aide de la programmation et de la spatialisation sonores.

Cyril Ponthot a fait ses études à l’Ecole des Beaux-Arts de Lyon ; il réside et travaille à Bruxelles, en Belgique.

- Galaxies - Patrick Percier - Installation lumière :
Des galaxies de bougies entraînent le festivalier à trouver d’autres chemins pour sa visite nocturne de la Saline. Révélés par les flammes vacillantes des bougies, les jardins Est prennent une dimension féerique et invitent avec délicatesse à voir et entendre le monde d’une façon légèrement différente.

Patrick Percier est le jardinier de la Saline royale d’Arc et Senans, où il développe depuis neuf ans le Festival des Jardins, chaque année sur un thème nouveau. Le thème 2009 est « Jardins de peintres ».
PARCOURS

- Chlorures - Pascal Rueff et Christophe Baratay - Déambulation binaurale :
Muni d’un baladeur audio équipé d’un GPS, le festivalier explore les univers poétiques d’une Saline parallèle. Enregistrée en binaural (*), cette fiction développe un
monde sonore tridimensionnel proche de l’hallucination. Programmée par l’informaticien Christophe Baratay, Chlorures est une réalisation du poète sonore Pascal
Rueff et de la musicienne Morgan Touzé. La Nuit Bleue présente en avant-première ce dispositif que la Saline présentera à son public jusqu’en juillet 2012.

(*) La technique de prise de son binaurale offre une écoute « ambiotique » (3D) parce qu’elle reproduit l’encodage
naturel de l’audition humaine. L’auditeur a ainsi la sensation d’être « immergé » dans la scène sonore.

- Le chant des étoiles - Louis Dandrel - Station sonore - de 21h à 7h - Jardins Ouest :

Le Chant des étoiles est une œuvre que Louis Dandrel a conçue à partir d’ondes captées par des radiotélescopes. Elle est ici donnée à entendre sous les étoiles, depuis une confortable station terrestre aménagée par le plasticien Thierry Boucton.

On le voit, la Nuit Bleue est un festival hors-normes, qui offre à l’auditeur-spectateur la possibilité d’écouter les musiques acousmatiques et d’apprécier les installations sonores et visuelles à son rythme et selon son envie : couché, debout ou en marchant ; ce, dans un lieu de toute beauté qui, à lui seul, favorise une introspection onirique, elle-même propice à l’introspection musicale… que la Nuit vous soit douce.

Renseignements :

www.nuit-bleue.com

La Saline royale d'Arc-et-Senans - photo (c) Jean-François BidoliElektrophonie
40 bis rue Charles Nodier
F-25000 Besançon
France
Courriel : elektrophonie@gmail.com

Lieu :
Saline royale d'Arc-et-Senans
Institut Claude-Nicolas Ledoux
Département Tourisme et Publics
F-25610 Arc et Senans
France
Tél .: [00 33] (0) 381 54 45 45
Fax : [00 33] (0) 381 54 45 46

Commenter cet article