Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Le Nagra LB est enfin là !

14 Mai 2009, 10:40am

Publié par Willy Aubert

Le NAGRA LB vu de gaucheAprès avoir assisté à sa conception et avoir vu de nombreux prototypes sur de nombreux salons, le NAGRA LB, faisant mentir sa réputation d’Arlésienne, est enfin là !

Il s’agit d’un enregistreur deux pistes, digne successeur des fameux ARES-C et ARES-BB+ de la marque. Alors que le premier bon de commande a été signé lors du dernier NAB, le carnet de commandes dépasse déjà les 500 exemplaires.

Au départ prévu pour la radiodiffusion, il est rapidement apparu que de nombreux autres secteurs de l’industrie audio s’y intéressaient. C’est la raison pour laquelle, en avant-première, nous allons lever un coin du voile sur son évolution au cours des prochaines années.

Lorsqu’une machine est presque parfaite, on remarque tout de suite ses petits défauts : pas de WiFi, pas de 3G, pas de Timecode...

Dès lors, Luc Vanzandyke, responsable de la division Nagra Audio, nous promet pour la fin de cette année encore, une version « phase 2 » dans laquelle la face supérieure sera simplifiée (moins de possibilités de montage sur site) mais dotée cette fois du Timecode, voire d’un Timecode… par GPS !
Dans un an, peut-être pour l’AES de Londres, on passera à la phase 3 : même machine qu’aujourd’hui, mais dotée cette fois du protocole SIP (Sound Over IP) et de la compression AAC.
Dans deux ans, on espère voir apparaître un modèle spécial « sécurité », avec commande à distance intégrale par Ethernet (ou par Internet) et enfin, encore un peu plus tard, une version double montée en rack 19’’.

Le NAGRA LB vu de droiteA première vue, quiconque sait manipuler un vieux Nagra 3 ne se sentira pas désorienté devant le LB, les épaules seront juste un peu soulagées... en effet, le nouveau venu ne pèse qu’1,4 kg, batteries comprises.
Il dispose du célèbre bouton rotatif Record (enregistrement) - Test - Off (mise hors tension) - Stop - Play (lecture), signature de la famille ; les boutons Rew (rembobinage) et FF (marche avant rapide) sont, eux, séparés. N’oublions pas qu’on travaille sur mémoire Flash et qu’aucune pièce mécanique ne bouge !

Inutile de préciser que cet enregistreur échantillonne jusqu’à 192 kHz en 16 ou 24 bits, cela va de soi, tout comme la présence du Bluetooth et de l’Ethernet.
Notons, enfin, les entrées et les sorties analogiques et numériques, ainsi que la mémoire interne de 2 Gb, qui permet de changer la carte mémoire en cours d’enregistrement sans rien perdre, cette espace de stockage interne agissant comme une grande mémoire-tampon (« Buffer »).
PCM linéaire, BWF et MPEG sont de série, de même que tous les types d’alimentation, depuis les 8 piles AA au Lithium-Ion jusqu’aux NiMh, en passant par les 12 volts de la batterie de votre voiture...

Un véritable petit bijou, dont nous vous révélerons les secrets après l’avoir essayé sous toutes les coutures !

Un bonheur ne venant jamais seul, nous vous dévoilerons prochainement les nouveautés du Nagra VI. A suivre dans ces colonnes et dans notre revue « Les Cahiers de l’ACME / Audio Pro »…  

www.nagraaudio.com

Willy Aubert

Vous pouvez également relire, dans le n° 238 des Cahiers de l'ACME / n° 99 d'Audio Pro (juillet-août 2008 « Spécial 124e AES - Amsterdam »), côté Audio Pro, page 38 et suivantes, le gros plan consacré au Nagra LB par Thierry Lequeux.

- Cliquez ici pour savoir comment vous faire membre de l'ACME et recevoir ainsi tous les deux mois chez vous nos revues consacrées à l'audio pro, à la création sonore et aux musiques électroacoustiques.
Couverture Cahiers de l'ACME n° 242- Cliquez ici pour avoir un aperçu du dernier numéro (n° 242 «Spécial Musikmesse - Francfort / Allemagne») de nos Cahiers.

Commenter cet article

Denis 20/05/2009 13:49

Bonjour,merci pour ces informations concernant l'évolution de la machine. Je ne comprends pas une chose cependant : qu'appelez-vous "une version double montée en rack 19" " ?Merci !