Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Des cuivres légers, légers...

7 Avril 2005, 23:00pm

Publié par rb

Après s'être taillé une réputation dans le domaine de la modélisation de synthétiseurs analogiques, Arturia se lance dans la modélisation d'instruments acoustiques avec Brass, développé grâce au concours de l'IRCAM. Ce logiciel propose plus précisément l'émulation de trois instruments : trompette, trombone et saxophone. Deux modes de jeu sont proposés : le premier est un mode de jeu classique dans lequel on déclenche les sons à partir d'un clavier ou d'un séquenceur MIDI. Le second, appelé "riff" permet de jouer des phrases musicales tirées d'une bibliothèque livrée avec le logiciel, phrases dont on peut ajuster le tempo ou la tonalité. De plus, le mode riff autorise le déclenchement de ces séquences également par MIDI. Les riffs sont modifiables dans une fenêtre de type "rouleau de piano mécanique". Et si le bon millier de riffs fourni ne vous suffit pas, l'importation depuis des fichiers MIDI (de même que l'exportation) est possible.

L'intérêt de recourir à de la modélisation physique plutôt qu'à des collections d'échantillons est, hormis l'économie d'espace disque, l'accès en temps réel aux paramètres de la synthèse. On a accès à huit variables pilotables par MIDI : attaque, pression, hauteur (pour les legatos, falls et l'expression), timbre des instruments, niveau de bruit dans le son, vibrato, position de l'instrument par rapport au microphone, sourdines (pour la trompette et le trombone). L'instrument autorise le jeu en choeur jusqu'à quatre voix. En outre, la création d'ensembles est aidée par une fenêtre autorisant le positonnement spatial de chaque voix.

Voir les commentaires

Clavier de scène Clavia Nord Stage

7 Avril 2005, 23:00pm

Publié par rb



Il se cachait depuis quelque temps derrière un voile noir sur le site Clavia. Le voile a été enlevé à la Musik Messe et nous a révélé le Nord Stage, un instrument dédié à la scène. Il réunit tous les sons d'instruments classiques nécessaires à un claviériste : pianos acoustiques (à queue et droit), pianos électriques (Rhodes, Wurlitzer), orgues (Hammond, Farfisa et Vox Continental), clavinet et pianet Hohner, de même qu'une section de synthèse (soustractive, tables d'ondes et FM). Il faut noter la fonction de morphing qui autorise les transitions continues entre deux sons.

Outre ces solides générateurs, le Nord Stage embarque un processeur d'effets incluant tous les traitements classiques : réverbération, flanging, Leslie, wah-wah, phasing, modulateur en anneau, compresseur, etc. Quant à son clavier, c'est un modèle à 88 touches lestées avec aftertouch jouxté d'un joystick destiné au pilotage du pitch bend et d'une molette de modulation. Ce clavier peut évidemment faire office de clavier-maître MIDI, offrant notamment un scindage en trois parties. Enfin, quatre sorties audio sont fournies.

Voir les commentaires