Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Le n° 224 des Cahiers de l’ACME est - enfin - sorti de presse !

16 Septembre 2005, 23:00pm

Publié par Paul Snaps

Comme à chaque fin de vacances, le 21 août dernier lorsque Robert Moog nous a quitté, nous étions en pleine préparation de notre numéro de la rentrée – qui aurait dû normalement sortir avant le salon de l’IBC. 

Le premier choc passé, il nous a semblé impossible de ne pas rendre hommage à celui à qui la musique électronique contemporaine doit précisément tant – même si elle a actuellement peut-être tendance à l’oublier.  Car si aujourd’hui, le synthétiseur – ce puissant outil de création sonore - est devenu un instrument banal, totalement intégré dans la production musicale actuelle, Bob y est certainement au départ pour beaucoup !

Les propos de son interview, accordée il y a une vingtaine d’années à l’ACME, en témoignent assurément déjà – sans doute une autre parmi nos premières mondiales dans la presse francophone dite spécialisée (qu’à cette époque, nous étions aussi les seuls à représenter dans le domaine de la création sonore et musicale « high-tech »). 

Nous avons donc fouillé dans nos archives, retrouvé cette interview et plein d’autres éléments couvrant la période de ses débuts, mis tout cela « en musique » - et revu aussi toute notre mise en page - afin de pouvoir lui réserver la place qu’en tant que pionnier il méritait indiscutablement.  Notre numéro de septembre renferme donc un large dossier consacré à Bob Moog ainsi qu’aux premiers synthétiseurs analogiques.

Bien sûr, tous ces événements, nous ont contraint à retarder la sortie de notre revue, le salon de l’IBC, qui se tenait en parallèle à Amsterdam, ayant également absorbé une partie de nos ressources.

Enfin, rassurez-vous: « Les Cahiers de l’ACME » n° 224 seront remis à la poste ce lundi 19 septembre et devraient donc atterrir dans les boîtes aux lettres de nos Membres - en ordre de cotisation - avant la fin de la semaine ! 

A part cela, les occasions de nous rencontrer cet automne ne manqueront pas puisque, dans moins d’un mois, nous vous attendons bien entendu sur notre stand A-22 au SATIS à Paris entre le 18 et 20 octobre, puis du 16 au 19 novembre à l’Audio-visual Creative Fair à Bruxelles et enfin aux Journées Techniques du Spectacle et de l’Evénement à Paris, les 29 et 30 novembre - tout cela nous amenant en douceur à la sortie de notre n° 225, spécialement consacré à la 119e convention de l’AES / New-York…

Voir les commentaires

Bob Moog entre définitivement dans la légende !

22 Août 2005, 23:00pm

Publié par Paul Snaps

Pionnier de la musique électronique et fondateur de « Moog Music Inc. », le docteur Robert Moog s’est éteint dimanche après-midi chez lui à Asheville (Nouvelle Caroline/USA), des suites d’une tumeur au cerveau diagnostiquée fin avril de cette année.  Il avait 71 ans et venait de fêter en 2004 son demi-siècle de « confection » sonore...

[photo de Robert Moog]

Nous reviendrons dans nos Cahiers de septembre plus en détail sur ce personnage avec lequel au fil des ans nous nous étions liés d’amitié; cet inventeur visionnaire que l’on peut considérer comme le « père » du synthé moderne et dont les instruments originaux (le Minimoog en particulier, mais aussi tous ceux qu’il a par la suite « inspiré »), changeant la manière dont le son était produit, ont indiscutablement ouvert le monde de l’électronique musicale à des milliers de musiciens.

 

 
Un service funèbre se tiendra ce mercredi midi à l’Orange Peel d’Asheville (Social Aid & Pleasure Club - 101Biltmore Ave – +828 225-5851).  Ses amis et admirateurs peuvent aussi manifester leurs regrets et autres témoignages à http://www.caringbridge.com/visit/bobmoog.

 

 
En sa mémoire, la famille Moog a également mis sur pied une fondation « The Bob Moog Foundation » dédiée à la poursuite du développement de de la musique électronique.  Pour plus d’informations à son sujet, vous pouvez prendre contact avec son fils Matthew par courriel à mattmoog@yahoo.com

 

 
Nous adressons nos condoléances les plus sincères à sa femme, Ileana, ses quatre enfants, Laura Moog Lanier, Matthew Moog, Michelle Moog-Koussa et Renee Moog; ainsi qu’à sa belle fille Miranda Richmond, de même qu’à la mère de ses enfants Shirleigh Moog que nous avons eu le plaisir de rencontrer plusieurs fois.

 

 
Une page se tourne, certes, mais nos oreilles résonneront assurément encore bien longtemps des extraordinaires trouvailles de notre ami Bob!

 

 

Voir les commentaires