Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

CDMC - colloque « Musique et complexité » du 9 au 11 décembre 2008

4 Décembre 2008, 12:37pm

Publié par Vinciane Baudoux

Affiche coloque Musique et complexité Le CDMC (Centre de documentation de la musique contemporaine) vous propose du mardi 9 au jeudi 11 décembre 2008 un colloque intitulé « Musique et complexité » autour du philosophe Edgar Morin et du compositeur Jean-Claude Risset.
 
Cette rencontre, qui est organisée sous la responsabilité de Nicolas Darbon avec le concours technique de La Muse en Circuit, s’articule autour de la « complexité à l’œuvre » : la méthode, la pensée complexe… et de la « complexité de l’œuvre » : l’objet musical, dérivant de l’une vers l’autre.

La dernière journée investira le son composé et le maillage des instances productive et perceptive. Elle sera consacrée à Jean-Claude Risset à l’occasion de son 70e anniversaire. Les pionniers de la synthèse sonore et de l’informatique musicale seront présents ou leurs textes seront lus.

A noter un double événement : un film projeté en avant-première, décrivant la genèse d’une œuvre du compositeur et un concert « Carte blanche à Jean-Claude Risset » avec la création française de la nouvelle version de Stria pour ordinateur de John Chowning, ainsi qu’une sélection d’œuvres sur support et mixtes.

Rapprochement des sciences de la complexité avec la musicologie, rencontres interdisciplinaires – neurobiologie, anthropologie, musique, peinture, … – avec des personnalités prestigieuses venues d’horizons variés – de la Multiversidad Real Mundo Edgar Morin (Mexique) au Collège de France –, ce colloque se veut un moment de convivialité, d’échange et de discussion.
Programme :
 
Mardi 9 décembre

Edgar Morin - photo (c) Caroline Cuello

A 9 h 30 : Accueil et présentation par Laure Marcel-Berlioz et Nicolas Darbon.
Séance inaugurale : Musique et Complexité
A 10 h : Edgar Morin, chercheur au CNRS : « L’indicible ou l’ineffable complexité ».
A 11 h : Pause musicale - Claude Cadoz : Gaea (2007) pour bande 4 pistes.
A 11 h 15 : Jean-Claude Risset, compositeur et chercheur au CNRS-Lma Marseille : « Musique, son : complexité en soi ? Complexité en nous ? »

Approche épistémologique et esthétique

A 14 h 30 : Costin Miereanu, compositeur et chercheur au CNRS-Ideat Paris1 : « Topologies de la forme complexe et accidentée »
A 15 h : Michel Blay, philosophie des sciences, chercheur au CNRS-Syrte, Ens : « La complexité entre science et idéologie. Questions de méthode ? »
A 15 h 30 : Débat.
A 16 h : Pause.

Approche neuro-esthétique et peinture

A 16 h 15 : Jean-Pierre Changeux, neurobiologiste, Institut Pasteur, Collège de France, Académie des Sciences : « Pour une neuro-esthétique. Un retour sur “Le cerveau et l'évènement” de 1972 avec Edgar Morin ».
A 16 h 45 : Jacques Mandelbrojt, peintre, physicien, Université de Provence, Mim : « La complexité dans les arts plastiques et dans les sciences ».
A 17 h 15 : Débat.

A 17 h 45 : Pause musicale : Mutations (1971) - Film d’animation de Lillian Schwartz. Musique de synthèse de Jean-Claude Risset (1969).

Approche analytique

A 18 h : Mihu Iliescu, compositeur, musicologue, Paris : « Les musiques formelles de Xenakis : complexité de l’échafaudage théorique et simplicité du geste démiurgique ».
A 18 h 30 : Rosa Inieta Masmano, musicologue, Université de Valence (Espagne) : « Le rapport entre la pensée complexe d’Edgar Morin et l’intuition shenkerienne : le système tonal. »
A 19 h : Débat
 
Mercredi 10 décembre

Approche anthropologique
A 9 h : Ana Sanchez, philosophe des sciences, Université. de Valence (Espagne), Muliversidad Mundo Real Edgar Morin (Hermosillo, Mexique) :« La dialogique du féminin et du masculin en musique ».
A 9 h 30 : Betty Lefevre, Staps Rouen, CETAPS : « Anthropologie du sensible et complexité ».
A 10 h : Nicolas Darbon, musicologue, chercheur associé au CNRS-Ideat Paris 1, CADEG (Université des Antilles-Guyane) :
« Les musiques “actuelles” au regard d’une anthropologie du “contemporain” ».
A 10 h 30 : André-Marie Despringre, ethnomusicologue, Université des Antilles-Guyane, CADEG, Paris 4, CNRS-Lacito : « L’interdisciplinarité dans la modélisation du chant traditionnel comme système complexe ».
A 11 h : Débat
avec Georges Balandier, anthropologue, Paris 4 Sorbonne, EHESS.

Approche sémiotique et herméneutique

A 14 h 30 : Christine Esclapez, musicologue, Université de Provence, Lesa : « De Schloezer à Goethe : la notion de système organique dans la réflexion esthétique musicale ».
A 15 h : Joseph-François Kremer, compositeur, Conservatoire d’Antony, Université de Caracas (Vénézuela) : « Le compositeur et les stratégies de l'écriture. La problématique du conscient et de l’inconscient compositionnel ».
A 15 h 30 : Débat.
A 15 h 45 : Pause.

L’ouverture poïétique

A 16 h : Sophie Stévance, musicologue, Université de Montréal (conférence enregistrée) : « La musique conceptuelle de Marcel Duchamp comme complexe autopoïétique ».
A 16 h 15 : Pierre Albert Castanet, compositeur, musicologue, Université de Rouen, Grhis, CNSMD de Paris : « Sa Majesté le Hasard au royaume de la Musique dans la deuxième moitié du XXe siècle ».
A 16 h 45 : Williams Montesinos, compositeur, chercheur associé au CNRS-Ideat, Responsable RECA-AL France-Venezuela : « L’invariant métatonal ou le creuset du faire sonopoïétique ».
A 17 h 15 : Débat.
A 17 h 30 : Pause.

Complexité du son perception et composition (1)

A 17 h 45 : Laurent Vergnon, GRAP, Groupe de Recherche Alzheimer Presbyacousie, ancien chef de service ORL : « Complexité du son, perception et entendement ».
A 18 h 15 : Vincent Tiffon, musicologue, Université de Lille 3
« L’œuvre de Jean-Claude Risset : une expérience de médiologie musicale ».
A 18 h 45 : John Chowning, compositeur, Stanford University (États-Unis, lecture par le modérateur) : Texte en hommage à Jean-Claude Risset.
A 18 h 50 : Débat.

 
Jeudi 11 décembre

Information et perception
A 9 h : Geoffroy Drouin, compositeur, doctorant à l’EHESS : « La notion d'émergence en musique ».
A 9 h 30 : Jean-Paul Delahayes, mathématicien, informaticien, Université des Sciences et Technologies de Lille, LIFL : « La complexité comme incompressibilité ? ».
A 10 h : Fabien Lévy, compositeur, Université de Columbia (Etats-Unis, conférence enregistrée) : Texte en hommage à Jean-Claude Risset.
A 10 h 15 : Débat.

Jean-Claude Risset - photo (c) Rozenn Risset 2000

Complexité du son et composition (2)
A 10 h 30 : Gerald Bennett, Compositeur, chercheur, Hochschule für Musik de Zurich- Suisse : « D’où vient la complexité en musique ? ».
A 11 h : Jon Appleton, Compositeur, chercheur, DartmouthCollege (États-Unis) : « La simplicité de la nouvelle complexité ».
A 11 h 30 : Débat.
Deux œuvres « complexes » ?
A 14 h 30 : Olivier Baudouin, doctorant Paris 4 Sorbonne : « Stria de John Chowning : la complexité programmée ».
A 15 h : Olivier Meston, compositeur, informaticien, Université de Rouen : « Schèmes : une trace de la richesse de l’écriture orchestrale de Jean-Claude Risset ».
A 15 h 30 : Film (avant-première) Schèmes - Genèse de l'œuvre de Jean-Claude Risset, réalisation Olivier Meston.
A 16 h 30 : Table ronde « Musique et complexité ».
Avec Olivier Baudouin, Olivier Meston et d’autres intervenants.
Max Matthews, informatique musicale, Bell Laboratories et Stanford University (lecture par le modérateur) : Texte en hommage à Jean-Claude Risset.

A 18 h : Concert - Carte blanche à Jean-Claude Risset

Gerald Bennett : Un Madrigal gentile (2007) pour support 4 pistes.
Jean-Claude Risset : Attracteurs étranges (1988) pour clarinette et support 4 pistes.
Dominique Clément, clarinette
Jon Appleton : Stereopticon (1972) pour support 2 pistes.
Tristan Murail : Attracteurs étranges (1992) pour violoncelle seul ; avec Christophe Roy, violoncelle.
John Chowning : Stria (1977) Musique de synthèse pour support 4 pistes.
Jean-Claude Risset : Oscura (2005) pour soprano et sons fixés sur support sur le poème Noche oscura de San Juan de la Cruz ; avec Laure Chauvris, soprano.

Renseignements et lieu :
CDMC - Centre de documentation de la musique contemporaine

16, place de la Fontaine aux Lions
F-75019 Paris
France
Tél. : [00 33] (0) 1 47 15 49 86
Fax : [00 33] (0) 1 47 15 49 89
Courriel : cdmc@cdmc.asso.fr
Internet : http://www.cdmc.asso.fr

Voir les commentaires

7e Forum de la Jeune Création Musicale le 5 et 6 décembre 2008 à Paris

3 Décembre 2008, 16:26pm

Publié par Vinciane Baudoux


Logo SIMC
La section française de la SIMC (Société Internationale pour la Musique Contemporaine - International Society for Contemporary Music - ISCM) avec le soutien de la SACEM, de l’INA-GRM et de la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs, organise quatre concerts dédiés à la jeune création musicale française.

Le Forum de la Jeune Création Musicale est destiné à découvrir et faire connaître les œuvres de jeunes compositeurs. L’objectif de cette rencontre est de présenter les idées et courants qui animent les jeunes créateurs actuels, qu’ils soient encore étudiants de conservatoires, indépendants ou déjà artistes expérimentés.
Ce Forum est destiné aux compositeurs de moins de 35 ans vivant en France. Les œuvres programmées concernent l’ensemble des techniques d’expressions : œuvres instrumentales, œuvres mixtes, œuvres électroacoustiques sur support et vidéos musicales.

Au programme :

Vendredi 5 décembre à 19 h 30
Concert I - Instrumental 1 par l'ensemble L’Itinéraire
Edith ALONSO : Surcos invisibles pour saxophone alto et électroacoustique
Oriol SALADRIGUES : El limite de la follia pour violoncelle
Aaron EINBOND : Beside oneself pour alto et électronique
Tatiana CATANZARO : Traces fouillis gris pâle presque blanc sur blanc pour violon, alto et violoncelle

Vendredi 5 décembre à 22 h
Concert II - Electroacoustique 1
Grégory MARTEAU : Présence impalpable
Armando BALICE : Méditation
Guillaume HERMEN : Kompozice pro M. Ponc
Edith ALONSO : La jarre mystérieuse
Mathieu CHOUX : Yamatsuki Ichiban Op. 1
Grégory MARTEAU : Météorologie intérieure

Samedi 6 décembre à 19 h 30
Concert III - Instrumental 2 par le duo Aprodu-Miroglio
Nicolas TZORTZIS : L’accordage du menteur pour piano
Samuel ANDREYEV : Stopping pour deux percussionnistes
Nicolas MONDON : San pour saxophone alto
Gaël TISSOT : Affleure pour piano et électronique
Aaron EINBOND : Leaping Lizards pour deux percussionnistes

Samedi 6 décembre à 22h
Concert IV - Electroacoustique 2
Thomas HILBERT : Fluide solide
Anita ROUSSEL : Ligne 13
Teddy PEIX : Le long de la rivière de glace
Joan BAGÉS i RUBÍ : Deux poissons japonais électroniques
Grégory MARTEAU : Octobre
Thomas HILBERT : Arrêt sur Mi (processus, sillages, trajectoires)

Entrée libre à tous les concerts.

Lieu :
Auditorium Saint Germain
4 rue Félibien
F-75006 Paris
France
Métro et RER B et C : Saint Michel (ou Métro Odéon)

Renseignements :
Gilles Racot
Tél. : [00 33] (0) 1 48 66 64 51
Courriel : gilles.racot@tele2.fr

Voir les commentaires