Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

« Pour vos beaux yeux » - Compositions contemporaines et films muets

20 Janvier 2009, 23:06pm

Publié par Vinciane Baudoux

La Cinémathèque Royale de Belgique, le Muziektheater Transparant, le Beursschouwburg, l’HERMESensemble et le CRFMW se sont associés pour un projet tout-à-fait original : confier à sept compositeurs belges en résidence au Muziektheater Transparent la création de bandes sonores originales pour des films belges d’avant-garde faisant partie du fonds de la cinémathèque Royale réalisés entre 1927 et 1937 par Charles Dekeukeleire, Henri Storck, Henri d’Ursel et Ernst Moerman.

Les films sonorisés seront présentés sur un double DVD.

Geert CallaertVoici les sept compositeurs participant au projet, suivis des titres des films qu’ils ont sonorisés, avec pour chaque film le nom du réalisateur :

- Joachim Brackx : « Pour vos beaux yeux » (Storck,  musique mixte), « Images d’Ostende » (Storck, musique instrumentale) ;
- Eric Sleichim  : « Combat de boxe » (Dekeukeleire, musique mixte) ;
- Jan Van Outryve : « Sur les bords de la caméra » (Storck, musique instrumentale) ;
- Annelies Van Parys : « Histoire du Soldat inconnu » (Storck,  musique instrumentale), « Visions de Lourdes » (Dekeukeleire, musique instrumentale) ;
- Mireille Capelle : « La Perle » (d’Ursel, musique électroacoustique) ;
- Geert Callaert (photo à gauche) : « Histoire de détective » (Dekeukeleire, musique instrumentale), « Monsieur Fantômas » (Moerman, musique mixte) ;
- Thomas Smetryns (photo ci-dessous (c) Thomas Smetryns) : « Impatience » (Dekeukeleire, musique électroacoustique).
Thomas Smetryns - photo (c) Thomas Smetryns
L’HERMESensemble a enregistré ces oeuvres sous la direction de Koen Kessels.

Une partie de ce programme sera donnée en concert en direct par l’HERMESensemble sous l’intitulé de « Pour vos beaux yeux », avec la création de six des pièces figurant sur le DVD :

- Annelies Van Parys : « Histoire du Soldat inconnu », « Visions de Lourdes » ;
- Eric Sleichim  : « Combat de boxe » ;
- Joachim Brackx : « Pour vos beaux yeux », « Images d’Ostende » ;
- Jan Van Outryve : « Sur les bords de la caméra ».

Le CRFMW a préparé la synchronisation entre image et son, enregistré les partitions, monté la totalité des enregistrements et réalisé la synchronisation. En concert, c’est lui qui assurera la régie sonore et la diffusion de l’électronique.

Chant : Aline Goffin, Els Mondelaers.
Production : Beursschouwburg, Muziektheater Transparant, la Cinémathèque Royale.
En collaboration avec : deSingel, HERMESensemble.

Dates et lieux des concerts :

- Le mercredi 21 et le jeudi 22 janvier 2009 à 20 h 30 au Beursschouwburg à Bruxelles (B) dans le cadre de « Soundscreens ».
- Le vendredi 23 janvier à 20 h au Singel à Anvers (B) ; séance précédée à 19 h 15 dans la salle de réunions (Vergaderzaal) par un exposé introductif de Kevin Voets (en Néerlandais).
- Le vendredi 13 février à 20 h au Dommelhof à Neerpelt (B).

Le double DVD sera présenté pour la première fois et mis en vente lors des concerts.

Lieux :

Extrait d'"Images d'Ostende" d'Henri StorckBeursschouwburg
A. Ortsstraat 20 - 28
B-1000 Bruxelles
Belgique
Tél. : [00 32] (0) 2 550 03 50
Fax : [00 32] (0) 2 550 03 40
Courriel : tickets@beursschouwburg.be

deSingel
Desguinlei 25
B-2018 Antwerpen (Anvers)
Tél. : [00 32] (0) 3 248 28 28
Fax : [00 32] (0) 3 248 28 00
Courriel : tickets@desingel.be

Dommelhof
Toekomstlaan 5
B- 3910 Neerpelt (Limbourg)
Belgique
Tél.: [00 32] (0) 11 80 50 02
Courriel : contact@nomail.com

Voir les commentaires

Elektrophonie: acousmatique avec Bérangère Maximin le 20/01 à Besançon

19 Janvier 2009, 22:38pm

Publié par Vinciane Baudoux

Elektrophonie vous propose ce mardi 20 janvier 2009 à 20 h 30 en collaboration avec Aspro-impro et le FJT « Les Oiseaux » une séance de « Cinéma pour l’oreille » (entendez : de musique acousmatique) à Besançon (France), avec, au programme, un portrait musical de Bérangère Maximin :

Bérangère MaximinAffiche cinéma pour l'oreille« Bérangère Maximin peaufine sa musique avec une méticulosité et un sens de l’équilibre qui rudoient l’écoute. Elle va puiser au cœur des larges matières sonores qu’elle traite, un sens dynamique qui confère à ses pièces une motricité évidente, une vie propre, serait-on même  tenté de dire.
Les nuances se manifestent avec un sens de l’humour manifeste et le goût de la compositrice pour la trituration rythmique renvoie autant à des abstractions ethniques qu’aux musiques improvisées, avec un sens de la composition électronique très Aphex Twinien.
Bérangère Maximin aime le direct en studio et cela s’entend dans cette matière sonore fertile qu’elle manipule avec un sens organique confondant, gardant à la surprise de l’écoute tout son effet vrombissant. » Laurent Catala.

Au programme :

La Mécanique des ombres (2006)
Si ce n’est toi (2008)
Boudmo (2004)
Tant que les heures passent (2006)

Le cycle « Cinéma pour l’oreille » est organisé par Aspro-Impro, Eletrophonie et le FJT « Les Oiseaux. »

Le CD de Bérangère Maximin « Tant que les heures passent » a été publié en 2008 dans la collection "Composer Series" sur le label Tzadik.

Renseignements :
Elektrophonie
Aspro-impro

Lieu :
FJT Les Oiseaux
48 rue des Cras
F25000 Besançon (Doubs)
France

Voir les commentaires