Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Dimitri Coppe: installation Innnen-Aussen du 5/07 au 5/08 à Hauset (B)

1 Juillet 2009, 15:33pm

Publié par Vinciane Baudoux

L'installation sonore Innen-AussenL'installation sonore Innen-AussenL’association belge Arsis-thesis vous présente Innen-Aussen (Dedans-dehors), installation sonore réalisée par le compositeur Dimitri Coppe à l’occasion de l’inauguration des nouveaux bâtiments de KuKuKKunst und Kultur im Köpfchen », Art et Culture à Köpfchen).

Innen-Aussen est un drame sonore qui se joue à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’ancien poste-frontière d’Hauset, entre l’Allemagne et la Belgique. Innen-Aussen est un « spectacle » audio, qui mêle une émergence de formes sonores avec un dialogue d’« images » acoustiques et d’« ombres » audibles furtives. Innen-Aussen constitue une ambiguïté : fiction/sensation, son/mouvement, substance/accident, ...

Innen-Aussen, dispositif intérieur et extérieur de 16 voies / 34 haut-parleurs, est une commande de KuKuK réalisée avec l’aide d’Arsis-thesis.

L’inauguration de l’installation aura lieu les dimanche 5 et lundi 6 juillet 2009 à partir de 14 h ; elle sera également accessible jusqu’au 5 août 2009 les mercredis et jeudis de 14 h à 18 h, ainsi que les vendredis, samedis et dimanches de 14 h à 20 h.

Avis aux distraits : notez bien que les nouveaux locaux de KuKuK sont situés dans l’ancien poste-frontière de Köpfchen (côté allemand) et l’installation Innenn-Aussen de Dimitri Coppe, dans l’ancien poste-frontière d’Hauset (côté belge, donc !).

Renseignements :
KuKuK
Arsis-thesis
Lieu :
Ancien poste-frontière belge d’Hauset
Aachener Str. 261a
B-4730 Hauset
Belgique

Voir les commentaires

7e édition du festival City Sonics du 25/06 au 26/07 à Mons, Belgique

1 Juillet 2009, 10:48am

Publié par Vinciane Baudoux

affiche City SonicsLa 7e édition du festival des arts sonores, City Sonics, ouvrait donc ses portes le vendredi 25 juin à Mons (Belgique).

Pour ceux qui ne connaissent pas ce festival, il s'agit d’un parcours sonore dans toute la ville à travers une série d'installations sonores toute plus différentes les unes que les autres, avec des approches portées tantôt plus vers le sonore, tantôt plus vers le visuel, mais toujours avec le sonore comme approche.

City Sonics ouvre depuis de nombreuses années de nouvelles perspectives à la création sonore dans tous ses états, ses rapports avec les autres disciplines (artistiques et médiatiques) et surtout, toutes ses esthétiques.
Cela va de l'installation quasi concrète au jeu musical mécanico-acoustique en passant par des systèmes interactifs de productions sonores générées par le(s) visiteur(s), ou encore par un déambulatoire proposé par Jean-Paul Dessy, directeur de l’ensemble Musiques Nouvelles et partenaire de longue date du festival.
Cette édition marque également une présence importante de la création Québécoise dans ce domaine.

Nous avons effectué pour vous le parcours proposé et nous avons relevé, non pas pour leur plus grande qualité mais pour l’originalité du projet, les installations suivantes :

Théâtres-Fantômes (photo ci-dessous à droite : Jacky Collinet), de Théâtre électronique (F), collectif qui regroupe plusieurs artistes (architectes, informaticiens, et  créateurs sonores), propose dans le bel espace de la Machine à Eau une installation inspirée des lieux hantés et des histoires de fantômes liées au théâtre.

Théâtres Fantômse - photo Jacky CollinetThe Pool (photo en bas au centre : Jacky Collinet), de Ryutaro Mimura (JAP), est une Installation in situ conçue spécialement pour l’espace circulaire de la Tour Valenciennoise. The Pool se compose d’une piscine remplie d’eau et de balles de lumières. Le mouvement des balles est capté, traduit et envoyé à un système informatique qui génère alors des sons et crée ainsi un véritable environnement sonore flottant en perpétuel mouvement.


Phantom, de Mathieu Schmitt (F), moins spectaculaire que les autres, cette installation propose un regard sur le rapport que nous percevons entre le son et l'image. Elle invite le spectateur à une approche particulière d’écoute et de regard.

Heartscopes, d’Eric Van Osselaer (B - luthier sauvage, Orgabits) propose en collaboration avec Philippe Dehaspe (Manufactor), une sorte de « poème sonore » à découvrir sur une cinquantaine de points dans le centre de Mons. Le promeneur/auditeur est invité à prendre son stéthoscope pour parcourir l’espace urbain. Un outil acoustique simple pour découvrir autrement les espaces de vies de la ville.

Notez également la présence de chambres d'écoute de radios alternatives telles que Radio Campus (B), Radio Grenouille (F) et Radia (EU).
The Pool - photo : Jacky Collinet
En marge des installations, qui sont accessibles en permanence du mardi au dimanche inclus de 12 à 18 h, City Sonics vous  propose également plusieurs événements : les jeudi 2 et vendredi 3 juillet, des concerts de l'ensemble Musiques Nouvelles à la Chapelle des  FUCaM ; le dimanche 5 juillet, la « Sonic Garden Party » dans les Jardins du Quartier du Beffroi de Mons avec, notamment, le Cercle de Cristal, performance sono-sensorielle  d'Isa Belle & Ka Tia (B/F) ainsi qu'un concert de musique instrumentale contemporaine proposé par Dominica Eyckmans, alto solo, avec l'ensemble Musiques Nouvelles.

En résumé : le festival City Sonics, qui se déroule du 25 juin au 26 juillet 2009, constitue l’occasion rêvée de découvrir à la fois une certaine scène, très active, de la création sonore contemporaine, en même temps que la petite ville de Mons, en Belgique, particulièrement agréable en ce début d’été, avec ses places, ses cafés et ses maisons anciennes…

Stephan Dunkelman

Renseignements :
www.citysonics.be
Tél. : [00 32] (0) 65 59 08 89

En pratique :
Installations accessibles du 26 juin au 26 juillet 2009 à Mons ; ouvert de 12 h à 18 h, fermé le lundi.
Entrée du parcours gratuite, départ Salle Saint Georges, Grand’Place de Mons.
Visite guidée tous les dimanches à 14 h ; réservation : [00 32] (0) 65 40 53 30

Voir les commentaires