Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Bob Moog entre définitivement dans la légende !

22 Août 2005, 23:00pm

Publié par Paul Snaps

Pionnier de la musique électronique et fondateur de « Moog Music Inc. », le docteur Robert Moog s’est éteint dimanche après-midi chez lui à Asheville (Nouvelle Caroline/USA), des suites d’une tumeur au cerveau diagnostiquée fin avril de cette année.  Il avait 71 ans et venait de fêter en 2004 son demi-siècle de « confection » sonore...

[photo de Robert Moog]

Nous reviendrons dans nos Cahiers de septembre plus en détail sur ce personnage avec lequel au fil des ans nous nous étions liés d’amitié; cet inventeur visionnaire que l’on peut considérer comme le « père » du synthé moderne et dont les instruments originaux (le Minimoog en particulier, mais aussi tous ceux qu’il a par la suite « inspiré »), changeant la manière dont le son était produit, ont indiscutablement ouvert le monde de l’électronique musicale à des milliers de musiciens.

 

 
Un service funèbre se tiendra ce mercredi midi à l’Orange Peel d’Asheville (Social Aid & Pleasure Club - 101Biltmore Ave – +828 225-5851).  Ses amis et admirateurs peuvent aussi manifester leurs regrets et autres témoignages à http://www.caringbridge.com/visit/bobmoog.

 

 
En sa mémoire, la famille Moog a également mis sur pied une fondation « The Bob Moog Foundation » dédiée à la poursuite du développement de de la musique électronique.  Pour plus d’informations à son sujet, vous pouvez prendre contact avec son fils Matthew par courriel à mattmoog@yahoo.com

 

 
Nous adressons nos condoléances les plus sincères à sa femme, Ileana, ses quatre enfants, Laura Moog Lanier, Matthew Moog, Michelle Moog-Koussa et Renee Moog; ainsi qu’à sa belle fille Miranda Richmond, de même qu’à la mère de ses enfants Shirleigh Moog que nous avons eu le plaisir de rencontrer plusieurs fois.

 

 
Une page se tourne, certes, mais nos oreilles résonneront assurément encore bien longtemps des extraordinaires trouvailles de notre ami Bob!

 

 

Commenter cet article