Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

1er festival Sonorama de création sonore à Besançon du 8 au 11 octobre

22 Septembre 2009, 17:48pm

Publié par Vinciane Baudoux

Logo Sonorama
Du dimanche 8 au mercredi 11 octobre 2009, un nouveau-venu débarquera à Besançon (Doubs) pour égayer le paysage des festivals français : Sonorama 09. Durant ces quatre jours, une quarantaine d’artistes se relaieront au service du son (mais pas seulement !) sous toutes ses formes.
La plupart des manifestations proposées - à l’exception de celles se déroulant à La Friche - sont entièrement gratuites ; leur éventail va des installations (plastiques, numériques, sonores, …) jusqu’aux performances et aux concerts électro, rock ou hip-hop, en passant par les spectacles de rue.

Sonorama 09 a été mis sur pied à l’initiative de ses quatre directeurs artistiques : Vincent Carry, Jérôme Delormas, Philippe Franck (également directeur artistique du festival City Sonics à Mons (Belgique) ; vous pouvez lire son interview par Loup Mormont dans le n° 244 des Cahiers de l’ACME ; vous retrouverez d’ailleurs dans la programmation de Sonorama certains des artistes qui ont « sévi » lors de City Sonics) et Jean-Marie Songy.

Dans la programmation de Sonorama 09, nous avons sélectionné les installations et concerts suivants :

AutoradiohotelChapel of love- Autoradiohotel est une création de Martine Camillieri, Jordi Rufin et Peter Szendi. Installation artistique et sonore constituée de 9 voitures diffusant des tubes musicaux sur leur autoradio le jour, Autoradiohotel se transforme la nuit en 9 chambres d’hôtel très particulières pour les visiteurs du festival…
Du 8 au 10 octobre de 11 h à 23 h et le 11 octobre de 11 h à 19 h (installation sonore) et de 23 h à 10 h (hôtel, sur réservation), place Granvelle.

 - Chapel of love, composition de 25 min d’Alexander MacSween, est diffusée en boucle via 8 haut-parleurs disposés dans la Chapelle. En tranchant et en étirant des fragments sonores extraits de chansons composées par des artistes aussi divers que Franz Schubert ou Axel Rose, Alexander MacSween nous enveloppe dans une ambiance auditive mystérieuse et séduisante, mais aussi violente et aliénante…
En coproduction avec Transcultures et City Sonics.
Du 8 au 11 novembre de 11 h à 20 h dans la Chapelle.

- Déambulation avec sac à dos géosonore est une création d’Erik Samkh : muni d’un sac à dos contenant une carte sonore autonome, un casque d’écoute et une antenne GPS, le promeneur déambule dans les rues et passages de Besançon à la recherche de zones déterminées sur un plan de la ville. Il est alors confronté à l’écoute, en superposition, des sons naturels de l’endroit où il se trouve, et des sons qui ont été enregistrés à un moment précédent en ce même lieu. Des similitudes (propres au lieu) et des dissonances (propres à l’instant) se font alors entendre…
Parcours en centre-ville du 8 au 11 octobre de 11 h à 20 h.

Dôme- Dôme est une installation concoctée par l’artiste plasticienne Stéphanie Kerckaert et sonorisée par Julien Poidevin, tous deux formés à l’Ecole Supérieure d’Arts Plastiques et Visuels de Mons (Belgique). Une fois entrés dans le « sophro-dôme » conçu par la plasticienne (en collaboration avec une sophrologue !), des bribes de voix et de sonorités électroniques douces invitent le visiteur à s’allonger pour se laisser bercer par des séquences sonores (constituant une bande-son « électrorganique » et toujours différente) spatialisées à partir de diffuseurs intégrés dans le lit de ce dôme blanc et accueillant. Relaxation garantie !
Espace Sonsoriel / Centre diocésain du 8 au 11 octobre de 11 h à 20 h.

Eol force 5- Eol Force 5 : les membres du jeune collectif pluridisciplinaire franco-belge Impala Utopia, Colin Ponthelot et Jérôme Abel, vous proposent cette « installation environnementale électrique » composée de trois grandes « éoliennes sonores ». Une musique enivrante et hypnotique se diffuse dans l’espace ; le grain sonore de l’ensemble, qui rappelle le son chaleureux des synthétiseurs analogiques, varie en fonction du vent. L’énergie électrique produite par les éoliennes se transforme en ondes sonores…
Parc Michaud, du 8 au 11 octobre de 11 h à 20 h.

L'homme sampler- Vous rencontrerez peut-être l’homme-sampler, François Berhault. Affublé d’un ensemble de haut-parleurs, d’un ordinateur, de microphones et autres capteurs, ce personnage improbable se déplace, sollicite le public, enregistre les passants, leurs commentaires, … mais aussi les sons de la ville en temps réel, et même ceux des installations sonores de Sonorama. Et grâce aux deux caméras fixées sur ses épaules, il filme le tout… un véritable archiviste ambulant !
Le 11 octobre de 16 h à 18 h en centre-ville.

- Le 11 octobre toujours, à 16 h au Petit Kursaal, vous entendrez en concert la musicienne Judith Juillerat. Depuis 15 ans déjà, loin des studios, elle improvise chez elle sur des objets et des instruments tels que synthétiseurs, pianos ou boîtes à rythme, des effets sonores qu’elle enregistre pour ensuite les réassembler. Elle a remporté il  y a quelques années le concours de remix organisé par Björk pour l’Unicef, auquel plus de 600 artistes avaient participé. Vous l’entendrez ici dans un voyage mélodique et introspectif, sorte de millefeuille épuré de nappes électronica et de textes chuchotés, mais comportant également des sonorités plus âpres, dialoguant en direct avec les images de l’artiste plasticienne TK Kim.

- Autres concerts, électroniques cette fois : Elektrophonie (l’association organisatrice de la Nuit Bleue acousmatique à Arc-et-Senans) et Spécimen Urbain (collectif d’artistes organsiateur de nombreuses soirées Dubstep en Franche-Comté) s’associent le temps d’une Carte blanche pour présenter un bref panorama des musiques électroniques au sens large : acousmatique, électroacoustique en direct, Electronics, Ambiant, Dubstep, Idm et Glitch, si, si ! A 18 h, Bérangère Maximin ; à  19 h, Thomas Bjelkeborn ; à 20 h, Circle Corner ; à 21 h, PH7 ; et à 22 h, Hermutt Lobby.
Cour du Palais Granvelle, le 9 octobre de 18 h à 23 h 30.

- L’espace des Vanishing Points de TILT (Yvan Etiene et Brice Jeanin) est constitué d’une installation sonore et lumineuse conçue comme un axe de (dés)orientation et se concrétise par une double projection lumineuse au sol. L’installation  présente un environnement sonore en quadriphonie dont les sons diffusés proviennent de captations effectuées aux alentours.
Square Porte Rivote, du 8 au 11 octobre de 10 h au coucher du soleil.

Pause- Dans Singing Bridges, Jodi Rose prend le pari de composer de la musique électroacoustique… avec des ponts ! Son projet consiste à enregistrer, puis à amplifier, les sons émis par les vibrations des câbles qui soutiennent le tablier de divers ponts à travers le monde, d’Helsinki au delta du Mékong, de New-York à Besançon. Pour Sonorama, Jodi Rose s’empare donc logiquement de trois ponts sur le Doubs et met en œuvre trois installations sonores in situ, créant un « pont / lien sonore » entre les pierres des ponts témoins de l’histoire et le rêve futuriste d’une « symphonie des ponts ». Par endroits, le spectateur est invité à composer lui-même sa propre partition, jouant de la résonance du pont, interagissant avec la composition des autres spectateurs…
Installations sonores sur le Pont Battant et le Pont de la République du 8 au 10 octobre de 10 h à 20 h et le 11 octobre de 10 à 19 h ; et sur le Pont de Chardonnet du 8 au 11 octobre de 12 h à minuit et le 11 octobre de 12 h à 19 h.

- Enfin, Lynn Pook et Julien Clauss vous proposent une Pause sonore bienvenue : le visiteur de leur installation est invité à se connecter à un système audio-tactile autonome en s’allongeant dans un des cinq hamacs équipés de haut-parleurs et reliés les uns aux autres par des oscillations… une expérience reposante, intimiste et contrastée.

Sonorama 09 vous propose encore bien d’autres choses - dont Les Nuits à La Friche, soit la succession, durant trois nuits de 23 h à 5 h à La Friche, de DJ et autres artistes « Electro » les plus divers - au total, pas moins de 25 artistes pour 42 heures de programmation - avis aux amateurs de nuits blanches et en musique !

- Consulter le programme détaillé de Sonorama 09 (PDF).
- Plan de Besançon avec les lieux du festival.

Renseignements :
Sonorama
1, rue du Grand Charmont
F-25000 Besançon
France
Tél. : [00 33] (0) 953 49 92 91
Courriel : contact@sonorama-besancon.com

Commenter cet article