Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

General Electric présente le premier prototype de disque holographique

4 Mai 2009, 10:23am

Publié par Willy Aubert

Logo General Electric
Le nouveau système de disque holographique de General ElectricNous vous l’avions annoncé il y a 8 ans déjà, nous vous l’avions rappelé l’an dernier, aujourd’hui, c’est fait : GENERAL ELECTRIC présente le premier prototype de disque à hologramme.

Le conglomérat américain General Electric a en effet annoncé qu’un de ses laboratoires avait réussi à créer le premier disque à hologramme, un support qui permet de stocker 100 fois plus d’informations qu’un DVD classique.

Le nouveau média a la capacité de stocker des données en trois dimensions, contre deux dimensions pour les DVD et les disques haute définition Blu-ray.
Ce système présente l’avantage d’offrir un format similaire à celui des CD « classiques » (12 cm de diamètre). Les lecteurs capables de lire les disques holographiques GE pourront donc également être utilisés pour la lecture des « anciens » DVD ou Blu-ray, promet GE.

« Le jour où vous pourrez mettre toute votre collection de films haute définition sur un seul disque, en enregistrant des formats de haute résolution comme la télévision en 3D, est plus proche qu’on ne le croit », a souligné Brian Lawrence, le chercheur de GE ayant dirigé ces travaux.

Pour le moment, le disque holographique permet de stocker 500 gigaoctets, contre 5 Go pour un DVD classique et 25 Go pour un disque Blu-ray.  A terme, l’objectif est d’arriver à 1 To (un téraoctet, soit 1.000 gigaoctets !). Dans un premier temps, GE destine sa découverte à des fonctions professionnelles d’archivage, avant de le proposer aux consommateurs. Aucune date n’a été donnée pour le lancement de ce produit ; on évoque 2011 ou 2012.

Rappelons qu'en juillet 2008, Pioneer avait présenté un disque compatible Blu-ray de 400 Go ; ce disque était composé de 20 couches superposées de +/- 25 Go chacune.

Brendan Sheridan, le chef de produit de la division Pioneer Multimedia, avait à l’époque insisté sur la compatibilité à la fabrication et au faible surcoût de production par rapport au disque holographique, sur lequel la firme japonaise travaille aussi !

A suivre…

http://www.grcblog.com/?p=779


Willy AUBERT

Commenter cet article