Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Elektrophonie - 7e Nuit Bleue du 12 au 13 juillet 2007 à Arc-et-Senans

25 Juin 2008, 09:23am

Publié par Vinciane Baudoux

Affiche 7e Nuit BleueAffiche Architectones#1Elektrophonie vous présente pour la 7e fois déjà son festival Nuit Bleue, sous-titré « Voyage en Utopie sonore » - tout un programme ! Celui-ci se déroulera dans la nuit du samedi 12 au dimanche 13 juillet 2008 de 21 h à 7 h dans le cadre somptueux de la Saline Royale d’Arc-et-Senans, en Franche-Comté (France).

Festival à la croisée des explorations sonores et visuelles, la Nuit Bleue présente sur une nuit entière une série de concerts acousmatiques et électroniques, à écouter allongé au
centre d’un orchestre de haut-parleurs dédié à la spatialisation du son (acousmonium), ainsi que des installations sonores, plastiques et vidéo, à découvrir en se promenant sur le site même de la Saline. Rassemblant pour la septième fois des musiciens et des plasticiens spécialisés dans l’intervention in situ, la Nuit Bleue invite cette année à explorer les croisements entre son, art et architecture.

Cette 7e édition sera d’ailleurs précédée au même endroit du mercredi 9 au vendredi 11 juillet par le premier millésime d’une rencontre intitulée ArchitecTones. Conçue et programmée par Rahma Khazam, journaliste et critique d’art, avec la participation d’Yvan Etienne, commissaire et artiste, celle-ci réunira 14 intervenants de différents pays européens pour deux journées entièrement consacrées aux rapports entre son, art et architecture.

Intervenants  : Mark Bain (NL), Lina Dzuverovic (UK), Yvan Etienne (FR), Philippe Franck (BE), Jérôme Joy (FR), Rahma Khazam (FR), Bernhard Leitner (AT), Cláudia Martinho (FR), Julien Ottavi (FR), Paul Panhuysen (NL), Carsten Seiffarth (DE), Atau Tanaka (UK), Heinz Tesar (AT) et Salomé Voegelin (UK).

Mais revenons à la Nuit Bleue proprement dite, dont voici le programme :

CONCERTS ACOUSMATIQUES ET ELECTRONIQUES

Nuit Acousmatique 2006 - photo (c) Nicolas Waltefaugle- Nuit de la musique acousmatique de 22 h à 23 h 30 et de 1 h 30 à 7 h : au programme, des musiques d’une trentaine de compositeurs acousmatiques sélectionnées dans le cadre d’un appel d’œuvres international, ainsi que les œuvres lauréates du concours acousmatique organisé par la fondation argentine Destellos. Constituant un continuum sonore de dix heures, ces œuvres sont organisées en une programmation qui accompagne le rythme de la nuit, du sommeil et des rêves.
Confortablement installé sur un transat ou allongé sur un matelas au centre de l’acousmonium, l’auditeur plonge au cœur de la musique avec la sensation d’être immergé dans un univers sonore en trois dimensions.
Les œuvres acousmatiques, actuellement en cours de sélection, seront interprétées par Sébastien Chatron, Elsa Justel, Jonathan Prager et Christophe Ruetsch.

Outre cette Nuit acousmatique, vous entendrez également :

- L’Orée - Forêt acousmatique du Collectif Oto : installation d’une forêt sensible dans l’orchestre de haut-parleurs. En prélude à la Nuit Acousmatique, les auditeurs sont invités par le Collectif Oto, qui  a été créé à Paris en 2007 et rassemble des compositeurs acousmatiques, à circuler librement au milieu des haut-parleurs.

- Ciné-concert Koyaanisqatsi sur une musique de Kasper T. Toeplitz : à mi-chemin entre le documentaire et les arts visuels, le film Koyaanisqatsi réalisé par Godfrey Reggio en 1983, sans dialogues, décrit un monde entre nature et artifice, entre technologie, urbanisme et vie sauvage.
Il sera certes intéressant, à 25 ans d’intervalle, d’entendre comment Kasper T. Toeplitz traitera ce sujet avec l’électronique et de comparer le résultat avec la bande originale du minimaliste américain Philip Glass. La musique de Toeplitz, commande de la Nuit bleue, est composée de longues vagues sonores et microtonales qui s’entrechoquent, se correspondent, jouent sur la durée et le débordement sonore. C’est une oeuvre à vivre d’abord en direct, puis à réécouter tranquillement chez soi...

- Performance de Tilt et Julien Ottavi.

- Nara de Bertrand Dubedout.

INSTALLATIONS

- Ledoux Corps de Nicolas Maigret et Nicolas Montgermont, installation sonore : tout corps ou assemblage de corps solides peut être mis en vibration si on lui transmet une excitation périodique dont la fréquence correspond à sa fréquence de résonance interne. Cette propriété est utilisée dans l’ensemble du hall Curie de la Saline et plus particulièrement sur une série de petits espaces de discussion. Les différents éléments présents sont mis en vibration par basses fréquences grâce à un programme informatique (programmé avec l’aide de Charles Bascou,de Locus Sonus et du GMEM) qui scanne les résonances du lieu. Chaque espace produit alors sa propre signature sonore. L’espace architectural est ainsi découvert sous forme d'un volume, mais aussi à travers les spécificités résonantes des différents éléments qui le constituent. Ledoux Corps crée un mélange entre la convivialité des espaces de discussion du hall Curie et la tension physique induite par les fréquences entendues et la vibration des objets. Quant au nom de l'installation,  ainsi que vous l'aurez deviné, il fait allusion au patronyme de Nicolas Ledoux, l'architecte qui a conçu en son temps la Saline Royale.

- Convergences de Thierry Boucton, installation plastique.

- Dérapage de Cécile Meynier, installation plastique.

- Déambulation binaurale de Pascal Rueff et Elektrophonie : grâce à la technique de prise de son binaurale, l’auditeur a la sensation d’être immergé dans une scène sonore en 3D. Muni d’un baladeur miniature, d’une paire d’écouteurs et d’une lampe de poche, le festivalier découvre ainsi la Saline et ses jardins dans une ambiance sonore inattendue ; les jardins deviennent alors la toile de fond d’un rêve éveillé...

- Jardins sonores et vidéo de Nuz, Clafooti, Silent Move et Elektrophonie, installation sonore et vidéo. Celle-ci sera visible tout l'été dans les jardins de la Saline.

VIDEOS D’ARTISTES

La collection de vidéos FRAC Franche-Comté vous propose de visionner trois vidéos d’artistes réalisées sur le thème « Art et architecture » :

- La Cabane de Paul Pouvreau ;
- A Quarter upside down de Jean-Christophe Norman ;
- The Persecution of the White Car de Sebastian Diaz Morales.

Enfin, sachez qu’une partie des concerts sera retransmise en direct sur www.radiowne.org.

Un dernier conseil : la nuit risque d’être longue, alors prévoyez un matelas, un sac de couchage et des vêtements chauds !

Renseignements :
www.nuit-bleue.com
www.architectones.net

La Saline Royale d'Arc-et-Senans - photo (c) Jean-François BidoliLieu :
Saline Royale
Institut Claude-Nicolas Ledoux
Département Tourisme et Publics
F-25610 Arc et Senans
France
Tél. : [00 33] (0) 381 54 45 45
Fax : [00 33] (0) 381 54 45 46

Commenter cet article

electricite paris 1 29/01/2015 16:57

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement