Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Cahiers de l'ACME

Les Inouïes, journées d’expressions sonores contemporaines - hommage à Luc Ferrari du 8 au 11 novembre à Bordeaux

6 Novembre 2007, 12:32pm

Publié par Vinciane Baudoux

Affiche Les Inouïes
Dans le cadre de novart, Proxima Centauri inaugure les premières journées Inouïes du jeudi 8 au dimanche 11 novembre à Bordeaux (Gironde, France), nouveau rendez-vous national dédié à la musique d’aujourd’hui et à ses multiples formes d’expression.

Ces quatre jours de musique, d’images et de rencontres réuniront des artistes, interprètes, compositeurs, scénographes et mélomanes autour du compositeur italien Luc Ferrari (1929 - 2005), personnalité emblématique de l’évolution des musiques d'aujourd'hui. Son œuvre, abondante et diverse, s’étend de l’écriture instrumentale à la composition électroacoustique et acousmatique, en passant par les reportages, les textes, les films, les installations, ...

Un florilège d’oeuvres de Ferrari, ainsi que des créations qui lui rendront hommage, seront interprétées par les ensembles Ars Nova et Proxima
2007-11-06-Luc-Ferrari--c--INA-GRM-copie-1.jpg Centauri, avec des effectifs allant de 1 à 17 musiciens.
Seront également présents, les studios de création musicale La Muse en circuit (créé par Luc Ferrari en 1982 - Paris) et Le Scrime (Talence, Gironde), ainsi que l’artiste expérimental eriKm.

Au programme, cinq concerts de musiques mixtes avec les ensembles Proxima Centauri et Ars Nova ; un « concert de casques » par La Muse en circuit ; des diffusions de pièces électroacoustiques par le Scrime ; une soirée avec eriKm aux platines ; des conférences et des rencontres avec David Jisse, Philippe Nahon, Brunhild Ferrari, … ; la projection de deux documentaires sur Luc Ferrari ; et enfin, un pique-nique et un bal le dimanche, en clôture du festival !

Parmi toutes les manifestations proposées, nous avons repéré celles-ci :

Le jeudi 8 novembre à 20 h 30 à la TNT - manufacture de chaussures, un concert d’hommage à Luc Ferrari, avec sa pièce Presque rien, ainsi que des créations d’œuvres mixtes de Christian Eloy, Haruyuki Suzuki et Sylvain Kassap. Avec les musiciens de Proxima Centauri et d’Ars Nova, ainsi que Christophe Havel et Vincent Tabanou à l’électroacoustique.

eriKm- (c) Stephane OuzounoffLe même soir à 22 h aura lieu la performance « électro » d’eriKm, qui interprétera une variation des ProtoRythmiques, pièce ouverte pour 4 lecteurs de CD et disc-jockey créée en 2005 par Luc Ferrari et eriKm.

Le vendredi 9 novembre à 19 h 30, David Jisse de La Muse en circuit animera une table ronde intitulée « L’impureté dans la musique », et vous proposera un voyage parmi quelques œuvres enregistrées de Luc Ferrari.

Le même soir à 21 h et à 22 h 45, La Muse en circuit vous propose un « concert de casques » : trois sources sonores sont fabriquées et mixées en direct. Des micros sont mis à la disposition du public, qui peut intervenir dans le processus sonore et écoute la musique au casque.
Avec Thierry Balasse, sons concrets ; David Jisse, voix, extraits audio et mixage ; et Wilfried Wendling, électronique.

Le samedi 10 novembre de 11 h à 17 h à la TNT, vous pourrez déambuler librement dans l’installation sonore Music Promenade - une suite de sons réalistes et d’images sonores qui se télescopent - , conçue par Luc Ferrari en 1969 et réalisée ici par le Scrime.

A 13 h 30 aura lieu au même endroit un concert intitulé « Les incontournables », et qui vous propose de réentendre trois œuvres majeures de Luc Ferrari interprétées par l’ensemble Ars Nova et le Scrime : Les Arythmiques, Hétérozygote et 36 enfilades.
Avec Michel Maurer au piano et Jean-Michel Rivet à l’électroacoustique.

Le même soir à 20 h 30, mais au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine cette fois, aura lieu la « Soirée des musiciens », au cours de laquelle vous seront proposés pas moins de trois concerts (à 19 h, 20 h 15 et 21 h 45). Au programme, des œuvres de Luc Ferrari, François Rossé, Georges Aperghis, ainsi que des créations de Jean-Michel Rivet, Christian Eloy, Haruyuku Susuki, …

Le point d’orgue de cette soirée sera, à 21 h 45, La symphonie déchirée pour 17 instruments et sons mémorisés de Luc Ferrari, l’une des toutes dernières œuvres du compositeur. Avec les musiciens d’Ars Nova sous la direction de Philippe Nahon et La Muse en circuit à l’électroacoustique.

Le dimanche 11 novembre à 11 h 30, une seconde table ronde intitulée « Histoire du plaisir et de la désolation », animée par David Jisse et Philippe Nahon, se penchera sur les dimensions paradoxales de l’œuvre de Luc Ferrari.

Après un ultime concert ce même jour à 12 h 30, ces Inouïes se concluront à 13 h 30 par un pique-nique - amenez votre casse-croûte, le vin est offert par les organisateurs ! - et un bal, lors duquel vous pourrez danser au rythme de Patajaslotcha de Luc Ferrari, interprété cette fois encore par les musiciens d'Ars Nova et de Proxima Centauri.

Bonne écoute et bon amusement !

Cliquez sur le lien suivant pour consulter le programme détaillé du festival.

Renseignements :
Proxima Centauri

Tél. : [00 33] (0) 557 95 71 52
Courriel : proxima-centauri@wanadoo.fr

Lieux :
TNT - manufacture de chaussures

Tél. : [00 33] (0) 556 85 82 81
26, Boulevard Albertt 1er
F-33000 Bordeaux
France

Théâtre national Bordeaux-Aquitaine
Salle Jean Vauthier
Square Jean Vauthier
F-33000 Bordeaux
France

Commenter cet article